Etude du langage spontané d’enfants sourds moyens et légers : vers un évitement de la complexité syntaxique ?

Lire la proposition de communication.

Auteur(s) : DELAGE hélène
Laboratoire Langage et Handicap, Université François Rabelais
Résumé Une analyse morphosyntaxique du langage spontané de 34 enfants sourds moyens et légers âgés de 6;1 à 11;11 ans a été effectuée. Les mesures de complexité syntaxique mettent en évidence un langage « immature » avec une diversité syntaxique différente de celle retrouvée chez les enfants normo-entendants du même âge ainsi que des taux d’erreurs plus importants. Une explication est proposée en termes de moyens d’évitement de la complexité syntaxique.
Mots-clés surdité moyenne et légère, langage spontané, complexité syntaxique

Retour au programme