Etude de la nature des unites morphologiques utilisees dans la reconnaissance des mots chez les dyslexiques

Lire la proposition de communication.

Auteur(s) : Quémart pauline
laboratoire URECA - Université Lille 3
Résumé Les dyslexiques rencontrent des difficultés dans la conversion des graphèmes en phonèmes. Ils utiliseraient les unités de traitement plus larges que sont les morphèmes dans la reconnaissance des mots écrits. Se basent-ils sur l’information sémantique ou orthographique encodée dans les morphèmes ? D’après les résultats, ils se baseraient sur l’aspect morphologique de surface des mots indépendamment de leur sens.
Mots-clés Psycholinguistique - dyslexie - reconnaissance des mots – morphologie – amorçage

Retour au programme